Zoom sur Néo nouvelle version de Neobulle

Dernière mise à jour : 23 avr.

J'avais déjà dédié un article complet sur le porte-bébé Néo (V1 et V2) de la marque française Néobulle que vous pouvez retrouver ici.


Je vous présente aujourd'hui la troisième version de ce porte-bébé sortie cet hiver 2022 soit 3 ans après la première : le Néo nouvelle version. Même s'il conserve un design similaire aux deux premières versions, ce Néo troisième génération a des modifications qui le démarquent de ses prédécesseurs.



Toujours fabriqué 100% en France et en tissu d'écharpe en coton biologique certifié GOTS et oeko tex, ce Néo nouvelle version est décliné en 6 coloris, dont deux petits nouveaux par rapport à l'ancienne version (ocre et acajou).


J'ai choisi le coloris Savane, dans un ton beige très neutre avec un petit détail zébré beige sur la capuche. Le prix du porte-bébé a d'ailleurs baissé entre la deuxième version à 148€ et cette dernière accessible à partir de 135€.


Dans cette revue, vous trouverez des photos comparatives entre le Néo V2 coloris Marin (bleu marine) et le Néo nouvelle version coloris Savane (beige).

 

En détail, ça donne quoi ?



À partir de quel âge

La marque indique que le Néo nouvelle version s'adapte aux bébés de la naissance à 2 ans comme son prédécesseur.



La ceinture

Voici le premier changement notable : la ceinture ! On fait table rase du passé et on fait peau neuve...


L'aspect global change

Entièrement visible sur la deuxième version, elle est intégrée dans le tunnel de réglage de la largeur pour cette nouvelle version. La matière a également changé, passant d'une sorte de suédine à du tissu d'écharpe en harmonie avec le reste du porte-bébé.

Photo 1 : Néo V2 | Photo 2 : Néo nouvelle version


Le confort change

Cette nouvelle version se démarque de la précédente en arborant une ceinture rembourrée et bien moins haute.


La mise en place change

Attention au sens de la ceinture pour cette dernière version. On sort un peu des sentiers battus avec une installation la ceinture retournée. Je vous détaille le pourquoi du comment plus bas au moment des tests.


Elle se ferme toujours par clip que l'on peut ouvrir et fermer d'une main. On retrouve un petit passant élastiqué pour maintenir la ceinture dans l’axe et apporter un point de sécurité supplémentaire au cas où le clip vienne à casser.



L'assise

Voici donc le deuxième gros changement : le réglage de largeur de l’assise s'affranchit du système de languettes à scratch de la deuxième version au profit d'un tunnel réglable à la main. On va donc pouvoir peaufiner ce réglage de la largeur même pendant/après l'installation de bébé. Réglée au minimum, il semble que l'assise de cette nouvelle version se réduise davantage que la précédente.


Néo V2 : du réglage minimum au maximum


Néo nouvelle version : du réglage minimum au maximum


On retrouve toujours le même petit rembourrage au niveau des genoux de bébé. La couture est légèrement différente, mais la forme du rembourrage est conservée.

Photo 1 : Néo V2 | Photo 2 : Néo nouvelle version



Le tablier

Cette fois pas de changement, le porte-bébé est toujours réglable en hauteur grâce à un système de sangles coulissantes au niveau de la base des bretelles. Le tablier est en tissu d'écharpe souple, doux et enveloppant.

Photo 1 : la hauteur au maximum | Photo 2 : la hauteur au minimum



La capuche

La signature graphique des porte-bébés Néobulle est conservée avec la jolie capuche décorative en forme de demi-cercle. Celle-ci renferme toujours une capuche plate, utile lorsque bébé s'endort, notamment en portage dorsal. La marque décrit cette dernière comme étant un cache-soleil. Sur le bout des lanières de la capuche plate, les scratchs de la deuxième version ont été troqués par une petite boucle qui permet d'accrocher la capuche sur les clips en plastique situés sur les bretelles.

Photo 1 : la capuche décorative | Photo 2 : la capuche plate | Photo 3 : le système d'accroche de la capuche plate



Les bretelles

Des bretelles métamorphosées pour cette nouvelle version avec une grosse ressemblance avec celles du Néo+, le modèle développé par la marque pour les 3-36 mois.


Le rembourrage des bretelles

Nous retrouvons des bretelles confectionnées en tissu d'écharpe aux couleurs du porte-bébé pour un effet plus harmonieux. Elles ont gagné en rembourrage pour plus de confort. La gaine coulissante sur la bretelle pour ajuster la hauteur de la lanière qui sert à clipper les bretelles entre elles a disparu au bénéfice de sangles plus classiques.

Photo 1 : Néo V2 | Photo 2 : Néo nouvelle version


Photo 1 : Néo V2 | Photo 2 : Néo nouvelle version


La fixation des bretelles

Nous retrouvons la fixation des bretelles au niveau de la ceinture. Cette fixation est particulièrement adaptée pour les petits bébés. Elle permet de conserver un joli arrondi du dos avec une belle position accroupie. C’est un portage en suspension qui va reposer entièrement sur les épaules du porteur, intéressant également pour préserver le périnée des jeunes mamans. Toutefois, quand bébé grandit et selon les porteurs, on peut sentir de l’inconfort à avoir tout le poids sur les épaules.

Photo 1 : Néo V2 | Photo 2 : Néo nouvelle version


 

Mon avis : le Néo nouvelle version


Globalement, on retrouve les mêmes sensations qu'avec la deuxième version. Je préfère toutefois cette nouvelle ceinture.


Dans mon article sur le Néo V2, je vous avais confié que "de prime abord je n'aime pas trop la ceinture, je la trouve fine et légèrement rigide, je préfère les ceintures souples et malléables". Je dois dire que pour le coup, mon souhait a été exaucé pour cette nouvelle version.


Toutefois, la façon d'attacher la ceinture n'est pas aussi intuitive que précédemment, il faudra bien lire le petit document glissé dans la boite sur le sujet, la ceinture doit être "sangle & étiquette visibles, porte-bébé tombant". Attention aux personnes qui vont être amenées à acheter ce porte-bébé sur le marché de l'occasion, il arrive que le porte-bébé soit livré par les anciens propriétaires sans la boite ni la notice. L'installation pourra leur demander un peu de réflexion ou de recherches.

Photo 1 : vu de face avec le porte-bébé tombant | Photo 2 : vu du porteur | Photo 3 : les conseils de la marque


Pourquoi ce choix de faire une ceinture qui ne s'installe pas comme la majorité des porte-bébés ? C'est peut-être la question que vous vous posez... Mise de cette façon la ceinture permet une bascule du bassin facilitée, le bébé est davantage en suspension dans le moyen de portage et la position physiologique est plus intuitive à avoir. Ce n'est pas vraiment une nouveauté chez Neobulle, car le My Néo (porte-bébé pour les 0-12 mois) avait déjà introduit cette ceinture ingénieuse et atypique.



Comme dans la version précédente, quand on règle le porte-bébé au minimum, le rembourrage des bretelles vient se positionner à la base du tablier. En fonction de certaines morphologies, le rembourrage à ce niveau peut être gênant pour certains utilisateurs. Concernant le rembourrage ultra généreux, ça peut également gêner certains, alors qu'il sera apprécié par d'autres pour son apport de confort.


L'installation est facile, il faudra juste penser à passer les pieds dans les sangles des bretelles. Le poupon se positionne bien, le porte-bébé s'adapte à sa morphologie. Je trouvais dommage que sur les versions précédentes il n'y ait pas de réglage possible au niveau de la nuque, et cette nouvelle version ne l'a pas non plus.


Dans ma revue du néo V2 je concluais sur "toutefois, je regrette que ce produit ne propose pas une option de fixation des bretelles soit à la ceinture, soit au tablier. Etant sensible des épaules, personnellement je n'aime pas la fixation à la ceinture quand le bébé gagne du poids. Mais d'un autre côté plus il y a d'options, moins le porte-bébé est intuitif...". Je dois avouer que s'il y a une amélioration que j'attendais, c'était la double fixation des bretelles, mais cette nouvelle version reste fidèle aux premières avec cette fixation exclusive au niveau de la ceinture.


La fixation au niveau de la ceinture est à mon sens une option indispensable pour porter les plus petits. Elle permet une assise en suspension, de suivre l'arrondi du dos du bébé tout en préservant le périnée de la jeune maman. Cette fixation à la ceinture est donc un excellent point. Par contre, elle implique que tout le poids du bébé soit supporté par les épaules du porteur. Ça ne pose pas vraiment de soucis tant que le bébé est petit, par contre lorsqu'il va gagner en poids, en fonction des sensibilités de chacun, cette unique fixation à la ceinture pourra montrer ses limites.


 

L'heure du bilan a sonné


Le Néo nouvelle version se distingue des versions précédentes tout en conservant un design très reconnaissable.


Je trouve toutes les améliorations pertinentes, surtout cette nouvelle ceinture bien plus confortable que la précédente, même si je trouve qu'elle peut manquer d'intuitivité à l'installation pour les parents novices ou qui n'ont pas la notice. Les bretelles plus rembourrées pour plus de confort ne seront peut-être pas au goût de tous les porteurs, je pense que soit on aime, soit on n'aime pas. Je vous encourage, pour ce modèle comme pour n'importe quel autre de tester si possible pour voir s'il vous convient.


Cette nouvelle version vient aujourd'hui se positionner au milieu de deux autres porte-bébés développés par la marque, tant en terme de prix que plage d'utilisation :

  • le My Néo pour les 0-12 mois (99€)

  • le Néo nouvelle version pour les 0-24 mois (de 135 à 145€)

  • le Néo+ pour le 3-36mois (189€).

Malgré sa position d'entre-deux il continue de garder son intérêt dans l'éventail des possibilités pour les amoureux de cette jolie marque Française.


La marque indique qu’il est utilisable de la naissance et jusqu’à 2 ans. Je nuancerai le "dès la naissance" par "dès les premières semaines de vie en fonction du gabarit du bébé".


Tarif : 135€ pour les modèle Marin, Ebene, Galet, Savane et Acajou ; 145€ pour le modèle Ocre.


Je porte le modèle Savane (ou Marin pour la V2).

Je propose ce modèle en atelier, à la vente sur demande et en location. Rendez-vous ici pour connaître les modalités de location.


J'ai reçu ce porte-bébé pour test par la marque que je remercie chaleureusement pour leur confiance et leur gentillesse.

Cet article n’est pas sponsorisé.

254 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout