Zoom sur le Néo+ de Neobulle : le porte-bébé pour les 3 mois à 3 ans

Aujourd'hui, je vous présente le préformé Néo+ de la marque française Néobulle. La marque propose un éventail de moyens de portage et de soins pour bébé.


Ce printemps 2021, Néobulle nous fait la surprise de sortir deux nouveaux porte-bébés venant ainsi étoffer leur gamme avec le My Néo et le Néo+. Nous retrouvons ainsi 3 porte-bébés à choisir en fonction de l'âge de bébé. Le My Néo pour les 0-12 mois, le Néo pour les 0-24 mois (retrouvez la revue complète ici) et le Néo+ pour les 3-36 mois.

La gamme Néo (de gauche à droite : Néo V2, My Néo et Néo+)

Crédit photo : Néobulle


Le Néo+ est fabriqué en tissu d'écharpe en coton biologique (certifié GOTS), il est fabriqué en France et décliné en 4 coloris. J'ai choisi le coloris Galet qui me rappelle notre premier Néo V1 Galet que nous avions pour la naissance de Liam.


En détail, ça donne quoi ?



À partir de quel âge

Sur le papier, le Néo+ s'adapte aux bébés de 3 mois et jusqu'à 3 ans.


L'assise

La largeur de l’assise est réglable grâce à un système de tunnel avec languettes à scratch au niveau de la ceinture. Cette option va permettre de s’adapter au mieux à l’écart des hanches de bébé. Ce système est simple et facile à régler.

On retrouve également un rembourrage au niveau des genoux de bébé. Il n'est pas trop épais, ce qui peut être appréciable quand on installe un tout petit mais tout à fait suffisant avec un bambin.


La ceinture

La ceinture est rembourrée, elle semble confortable. Elle se ferme par clip que l'on peut ouvrir et fermer d'une main. On retrouve un petit passant élastiqué pour maintenir la ceinture dans l’axe et apporter un point de sécurité supplémentaire au cas où le clip vienne à casser.


Le tablier

Réglable en hauteur grâce à un système de sangles coulissantes . On va pouvoir ajuster la hauteur en fonction de la taille de bébé. Le tablier est en tissu d'écharpe souple, doux et enveloppant. On retrouve des pinces (coutures) sur la base du tablier qui permettent de préformer la profondeur de l'assise.


La capuche

Nous retrouvons un système de double capuche : une décorative plutôt esthétique en forme de demi-cercle qui renferme une capuche plate, utile lorsque bébé s'endort, notamment en portage dorsal. On retrouve des petits clips en plastique au niveau des bretelles pour maintenir les lanières de la capuche.


Sous la capuche décorative, on retrouve une sangle de serrage au niveau de la nuque. Le serrage s'effectue de manière unilatérale, il conviendra de répartir manuellement le tissu de manière uniforme.


Les bretelles

Les bretelles du Néo+ sont munies d'un clip à leurs extrémités. On va pouvoir clipser les bretelles au choix soit au niveau de la ceinture, soit au niveau du tablier.

La fixation des bretelles au niveau de la ceinture est un incontournable pour le portage des plus petits, elle permet de conserver un joli arrondi du dos avec une belle position accroupie. Cette option propose un portage en suspension qui va reposer entièrement sur les épaules du porteur, intéressant également pour préserver le périnée des jeunes mamans. Petit bémol, quand bébé grandit, on peut sentir de l’inconfort à avoir tout le poids sur les épaules. C'est à partir de ce moment que la fixation des bretelles au niveau du tablier devient intéressante : elle va permettre de mieux répartir le poids sur l'ensemble du buste du porteur. En contrepartie, le dos du bébé sera un peu plus plaqué, mais le développement moteur et le tonus musculaire du bébé seront tout à fait adaptés à ce système d'accroche.


A partir de quand passer de la fixation ceinture à la fixation tablier ?

  • quand vous n'êtes plus confortable : vous avez mal au dos et/ou aux épaules.

  • quand votre bébé commence a avoir un bon tonus musculaire.

  • après la rééducation du périnée.

Les bretelles du Néo+ sont bien rembourrées, elles sont moelleuses et ont l'air très confortables. On retrouve une sangle avec un élément coulissant sur la bretelle pour ajuster la hauteur de la lanière qui sert à clipper les bretelles entre elles (la lanière avec le clip dorsal). Les bretelles sont détachables à l’aide de clips. Elles peuvent donc se croiser dans le dos. On retrouve un double réglage des bretelles, c'est vraiment très pratique pour s'adapter aux préférences de réglages de chacun.


On retrouve également un réglage sur la base des bretelles. Il permet de s'adapter au mieux à la morphologie de chacun.


Mon avis


En portage avec mon poupon taille 3 mois

La question qui se pose, c'est est-ce que ce porte-bébé convient vraiment dès 3 mois. Je n'ai malheureusement pas accompagné des parents ayant des bébés dans cette tranche d'âge avant la rédaction de cette revue, il va falloir nous contenter des tests avec mon poupon taille 3 mois. Je règle le porte-bébé au minimum des possibilités et visiblement niveau gabarit ça fonctionne : le tablier se règle suffisamment petit pour que les voies respiratoires de mon bébé soient dégagées.

Je décide de vous montrer la différence d'installation des bretelles : à la ceinture ou au tablier car porté c'est un peu plus parlant.

Le petit bémol que je rencontre c'est au niveau du réglage de la nuque. J'ai beaucoup de mal à faire coulisser la sangle avec le bébé installé, est-ce dû au fait que le porte-bébé est neuf et que par conséquent ça ne coulisse pas très bien ? J'en profite pour sortir la capuche plate de la capuche décorative afin de vous montrer où fixer les lanières sur les bretelles.

Pour finir, je choisis de croiser les bretelles dans le dos, le double réglage des bretelles prend tout son sens ici. C'est un réglage qui me donne souvent du fil à retordre, pour le coup ça a été plutôt simplifié. Personnellement je n'aime pas croiser les bretelles dans le dos, mais cette possibilité est très intéressante pour satisfaire les exigences de confort de chacun. Pour les porteurs de petit gabarit on va pouvoir gagner en longueur minimale des bretelles, pour les personnes de forte corpulence ça va permettre de ne pas cisailler sous les aisselles. Dans cette configuration il est inutile de clipper le clip dorsal.

Sur la dernière photo je vous montre comment descendre bébé d'un cran pour l'allaiter dans le moyen de portage avec le réglage se situant à la base de la bretelle. Pour allaiter dans le moyen de portage je vous conseille d'être à l'aise à la fois avec le portage et l'allaitement. Pour allaiter dans cette position votre bébé doit tenir sa tête. Pensez à laisser la tête du bébé libre de mouvement.


En portage avec Liam : 25 mois, 90cm et 14kg environ

La marque indique un porte-bébé utilisable jusqu'à trois ans, ça tombe bien Liam vient de fêter son deuxième anniversaire il rentre parfaitement dans la tranche d'âge. Etant un grand gabarit, je décide de régler le porte bébé au maximum des possibilités et bonne pioche. Cela dit, même au maximum maintenant, il va nous accompagner encore longtemps. Peut-être pas jusqu'à trois ans, mais pour un enfant de gabarit "standard" je pense qu'il conviendra sans problème.


Niveau confort, rien à redire. Le rembourrage des bretelles est suffisant, moelleux et confortable. Le rembourrage de la ceinture est également confortable. Le tissu d'écharpe est fluide et malléable, il moule parfaitement le dos du bébé/bambin. La profondeur d'assise permet une belle position physiologique.


La coupe du tablier laisse de l'aisance de mouvement pour les enfants qui grandissent, c'est également intéressant pour l'été car elle va permettre une bonne circulation de l'air.


Le réglage à la base des bretelles est appréciable pour ajuster au mieux à la morphologie du porteur, par exemple en ventral j'aime pouvoir desserrer au maximum pour descendre Liam d'un cran tout en gardant la ceinture plutôt haute (je n'aime pas mettre la ceinture basse, ça me pèse davantage) et en dorsal j'aime pouvoir resserrer quasi au minimum pour porter Liam bien haut dans le dos. C'est un réglage indispensable à mon sens.


Le double réglage des bretelles est intéressant car on va pouvoir serrer de la manière qui nous convient le mieux : par l'avant ou par l'arrière. Nous n'avons pas testé le croisement des bretelles en portage ventral car ça ne correspond pas à nos préférences de portage.


Un sans faute, ou presque... Veillez toutefois à bien positionner les scratchs au niveau du réglage de la largeur de l'assise pour ne pas abimer vos vêtements (suite à mon premier réglage à la hâte mon pull a été pris dans le scratch, oups !)


L'heure du bilan a sonné


J'ai été très agréablement surprise à la découverte de ce Néo+. C'est un très bon produit, bien pensé et vraiment évolutif. Il pourra accompagner le bébé pendant très longtemps. Les réglages sont simples et intuitifs. Il est léger et peu encombrant, parfait pour les déplacements ou les voyages. C'est devenu notre petit chouchou du moment pour nos balades printanières et nos déplacements quotidiens.


La question de l'âge

La marque a bien ciblé son produit, ce porte-bébé pourra effectivement convenir de 3 mois à 3 ans (en fonction du gabarit de votre enfant). Toutefois, les bébés ayant tous une courbe de croissance qui leur est propre, il se peut que pour un bébé de 3 mois ce soit parfait, alors que pour un autre bébé du même âge ce dernier soit encore un peu perdu dans le tablier. Gardez en tête que ce qui compte ce n'est pas l'âge de l'enfant mais son gabarit et son tonus.


Tarif : 189€


Je porte le modèle Galet que je propose en atelier, à la location et à la vente sur demande. Cet article n’est pas sponsorisé, le porte-bébé a été envoyé par la marque pour test.

Merci Neobulle pour cette belle découverte.

40 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
  • @nodisamoris
  • Facebook Nodis Amoris
  • Chaîne YouTube Nodis Amoris