Zoom sur le Limas Flex

Aujourd'hui, je vous présente le préformé LIMAS FLEX de la marque Limas : un porte-bébé évolutif transformable en onbuhimo.

Je vous ai déjà présenté les modèles LIMAS et LIMAS PLUS, vous pouvez consulter l’article ici ou . J’aime beaucoup les porte-bébés de la marque et aujourd’hui c’est au tour du LIMAS FLEX d’être inspecté sous toutes les coutures.


C’est un porte-bébé que j’ai depuis plus d’un an, un joli cadeau d’anniversaire offert par mon amie monitrice de portage Aurélie. C’est celui par lequel j’ai découvert la marque Limas qui ne cesse de me séduire au fil des tests.


Pour rappel, la marque allemande Limas propose un large éventail de produits dans l'univers du portage allant des porte-bébés aux porte-poupons, en passant par des vêtements de portage et des accessoires de puériculture, le tout en coton bio !


En détail, ça donne quoi ?


À partir de quel âge

Sur le papier, le LIMAS FLEX s'adapte aux bébés de 56 à 104 cm, soit de 1 mois à environ 4 ans. Bien que d'un point de vue physiologique il soit conseillé d’attendre que bébé ait un tonus musculaire suffisant pour une installation en préformé (c’est à dire lorsque celui-ci se met assis seul), ce porte-bébé à l’assise ultra réglable en largeur et hauteur avec ses bretelles qui se fixent au niveau du tablier offre une alternative aux parents qui ne se sentent pas à l’aise avec un sling ou une écharpe pour une utilisation dès les premières semaines de vie.


L'assise

La largeur de l’assise est réglable de 24 à 45cm grâce à un système de tunnel à scratch au niveau de la ceinture. Cette option va permettre de s’adapter au mieux à l’écart des hanches de bébé afin de ne pas venir forcer celui-ci. J'aime bien ce système que je trouve évolutif et simple à régler.

On retrouve un rembourrage au niveau de l’assise et des genoux de bébé, un petit plus pour le confort.


La ceinture

La ceinture ergonomique est plutôt rigide, le confort n'est pas moindre pour autant. Elle se ferme par clip que l'on peut ouvrir et fermer d'une main. On retrouve un petit passant élastiqué pour maintenir la ceinture dans l’axe et apporter un point de sécurité supplémentaire au cas où le clip vienne à casser. Elle mesure 60 à 140cm. Une extension de 30 cm est disponible en option pour les personnes au gabarit imposant et ça, c'est un très bon point.

La particularité de la ceinture est qu’elle est amovible ! Grâce à cette option, on va pouvoir transformer le porte-bébé en onbuhimo. L’onbuhimo, onbu pour les intimes, est un porte-bébé d’origine asiatique qui permet de porter au dos comme un sac à dos et sans ceinture. Un moyen de portage plutôt intéressant pour les femmes enceintes, les personnes de forte corpulence qui peuvent être gênées par les ceintures ventrales.


Le tablier

Réglable en hauteur grâce à un système de sangles au niveau des bretelles. On va pouvoir ajuster sa hauteur de 30 à 41cm.

Sur le haut du tablier, on retrouve un réglage au niveau de la nuque avec un cordon muni de stop-cordon à chaque extrémité.

Il y a deux petites poches cousues de part et d'autre du tablier, elles servent à ranger les sangles pour la fixation des bretelles au tablier.


La capuche

Elle permet simplement de maintenir la tête de bébé quand celui-ci s’endort, notamment en portage dorsal. On va pouvoir la tenir grâce aux petites lanières prévues à cet effet sur les bretelles. La capuche est amovible par un système de bouton pression.


Les bretelles

On peut régler la hauteur des bretelles grâce à un système de sangles afin de s'adapter au mieux à la morphologie de chacun.

La particularité du LIMAS FLEX : les bretelles sont détachables à l’aide de clips et peuvent se fixer au choix à la ceinture ou au tablier.

La fixation sur la ceinture : particulièrement adaptée pour les petits bébés, permet de conserver un joli arrondi du dos avec une belle position accroupie. C’est un portage en suspension qui va reposer entièrement sur les épaules du porteur, intéressant également pour préserver le périnée. Petit bémol, quand bébé grandit, on peut sentir de l’inconfort à avoir tout le poids sur les épaules.

La fixation tablier : quand bébé gagne en poids et en tonus musculaire on va pouvoir fixer les bretelles sur le tablier.

Les bretelles croisables : on va également pouvoir croiser les bretelles dans le dos pour gagner en confort en portage ventral ou dégager le dessous de ses aisselles pour les personnes qui sont gênées par les bretelles sous les bras.


Mon avis


Portage ventral 0-6/9 mois : bretelles fixation ceinture

J’ai testé ce porte-bébé pour la première fois quand mon fils avait 3 mois (je n'étais pas monitrice à l'époque). Grâce à son tablier ultra réglable au niveau de l’assise, de la hauteur et de la nuque, c’est un porte-bébé qui était bien adapté à la petite taille de mon bébé. La fixation bretelles au niveau de la ceinture a permis une belle position accroupie. Toutefois, j’ai trouvé que mon fils avait tendance à s’affaisser dans ce moyen de portage, ce qui s’explique par son dos hypotonique. C’est le porteur qui va venir compenser ce manque de tonus musculaire, tout le poids est concentré sur les épaules du porteur. De part mon expérience, je conseille une utilisation à partir de 4 mois, avant il faudra vraiment être vigilant à ce que notre bébé ne se tasse pas trop dans le moyen de portage en limitant son utilisation pour de courts moments par exemple.

En portage ventral avec mes poupons Cassandre (nouveau-né) et Isaac (bébé de 3/4 mois). On voit qu'avec Isaac (photo de droite) le tissu baille moins dans le dos qu'avec Cassandre (photo de gauche et du milieu).


Portage ventral et dorsal 6/9+ : bretelles fixation tablier

Nous pouvons continuer à utiliser le porte-bébé avec les bretelles fixées au tablier quand bébé grandit. Mais le poids de l'enfant étant supporté par les épaules du porteur, il sera intéressant de passer sur une fixation des bretelles au tablier.

C’est un porte-bébé facile et rapide à installer. Les réglages sont plutôt intuitifs et faciles à réaliser. Les bretelles croisables en portage ventral offrent un véritable confort supplémentaire, toutefois dans cette configuration, je trouve l'installation fastidieuse. Le passage au dos est plutôt aisé. Il faudra penser à desserrer assez la ceinture pour plus de fluidité pour un passage par la hanche. Comme avec les LIMAS et LIMAS PLUS, en plaçant la ceinture haut, juste en dessous la poitrine, on arrive à avoir bébé bien haut en portage dos.


Portage onbuhimo

Au premier "up" je suis agréablement surprise, j'avais peur d'être inconfortable à cause du poids concentré sur les épaules, mais le confort est au rendez-vous. L'absence de ceinture ventrale est agréable, j'apprécie de ne pas sentir de pression au niveau de l'abdomen, après manger le portage en onbuhimo prend tout son sens. Nous avons flâné dans les rues de Narbonne, j'ai même pris le temps de m'arrêter dans une boutique pour essayer un pantalon avec mon fils sur le dos le temps de l'essayage. L'inconfort est arrivé d'un coup sans prévenir, mon fils s'est endormi, passant de porté actif à passif... Après 5/10 minutes de sieste je suis passée de l'inconfort à la souffrance ! Fort heureusement nous avons fait un stop dans un bar à bagel et j'en ai profité pour m'assoir et passer mon bébé endormi en portage ventral le temps du repas, une aubaine pour mes épaules.


L'avis du papa porteur


David, notre papa porteur officiel, a porté avec le LIMAS FLEX de manière intensive dès le jour où le porte-bébé est entré chez nous. Mon cadeau d’anniversaire est en quelque sorte devenu son moyen de portage à lui pendant de longs mois. Il le trouve confortable et pratique surtout avec la fixation des bretelles au niveau de la ceinture.

L'heure du bilan a sonné


Comme l’ensemble des modèles Limas, c’est un très bon produit de milieu de gamme avec un excellent rapport évolutivité/qualité/confort/prix. Les parents porteurs réguliers qui recherchent un moyen de portage confortable, évolutif et utilisable tôt seront ravis de leur achat.


La marque indique qu’il est utilisable quasiment dès la naissance et jusqu’à 4 ans. Pour l’avoir testé avec un petit bébé, je pense qu’il sera plutôt adapté (si on prend en compte le facteur physio/confort pour le porteur et le porté) vers 4 mois et dans la pratique il trouvera ses limites vers les 18 mois de bébé, en fonction du gabarit de l’enfant.


Petit bémol toutefois pour les personnes de forte corpulence : pour l’avoir testé en atelier avec une maman dans ce cas, les bretelles en fixation tablier ont gêné la maman sous les aisselles. On a voulu contourner le problème en croisant les bretelles dans le dos, mais impossible pour cette maman de régler les sangles seule car trop courtes. Le mieux en cas de doute c’est d’essayer avant d’adopter.

Tarif : 136,40€.


Je porte le modèle Stone, je propose ce modèle en atelier et à la location.

Cet article n’est pas sponsorisé.

23 vues

Nodis Amoris

LES LIENS D'AMOUR

Portage physiologique

Contact

Conditions générales de ventes

Confidentialité

 Mentions légales

Livraison et retour

Partenaires

© 2020 par Nodis Amoris