Zoom sur le Kibi EVO

Aujourd'hui, je vous présente le préformé Kibi EVO de la marque Kibi : un porte-bébé ultra évolutif original et intrigant.

Ce porte-bébé, c'est celui de Lucile de l'Atelier Nouage, monitrice de portage, qui m'a proposé de me l'envoyer pour que je puisse l'essayer. La testeuse compulsive qui est en moi n'a pas pu refuser, je lui ai donc répondu avec un grand "oui".


Kibi est une marque tchèque qui fabrique ses porte-bébés 100% en République Tchèque. On retrouve 4 gammes de Kibi Evo : standard collection et design collection en tissu classique, wrap collection en tissu d'écharpe et air collection en tissu respirant pour l'été. Le modèle testé aujourd'hui est un Kibi EVO issu de la collection standard.


Attention, cet article parle du Kibi EVO et non du Kibi (ancienne version) que l'on trouve encore sur le marché de l'occasion ou en déstockage sur le site de la marque.

En détail, ça donne quoi ?


À partir de quel âge

Sur le papier, le Kibi EVO s'adapte aux bébés à partir de 4-6 mois et jusqu'à 3 ans. D'un point de vue physiologique il est conseillé d’attendre que bébé ait un tonus musculaire suffisant pour une installation en préformé c’est à dire lorsque celui-ci se met assis seul. Mais ce porte-bébé à l’assise ultra réglable en largeur et hauteur offre une alternative aux parents qui ne se sentent pas à l’aise avec un sling ou une écharpe pour une utilisation dès les premiers mois.


L'assise

La largeur de l’assise est réglable de 31 à 51 cm grâce à un système de boutons-pression et d'un cordon de serrage situé au centre du tablier. Cette option va permettre de s’adapter au mieux à l’écart des hanches de bébé afin de ne pas venir forcer celui-ci.

Je connais déjà le système de serrage grâce au boutons-pression, mais celui-ci est quand même surprenant. Pour réduire le tablier, on va ramener les boutons-pression situés aux extrémités vers le centre du tablier en faisant coulisser les sangles élastiques. Nous allons nous retrouver avec un excédent de tissu qui sera absorbé grâce au cordon de serrage central. On retrouve également un rembourrage au niveau de l’assise et des genoux de bébé, un petit plus pour le confort.


La ceinture

La ceinture est ultra rembourrée et souple, en main, elle a tout pour me plaire. Elle se ferme par clip avec un poussoir de sécurité ainsi qu'un petit passant élastiqué pour maintenir la ceinture dans l’axe et apporter un point de sécurité supplémentaire au cas où le clip vienne à casser.


Le tablier

La hauteur du tablier est réglable de 32 à 52 cm grâce à un système encore une fois atypique : on fait coulisser le haut du tablier sur la bretelle et on fixe la hauteur grâce à un mousqueton. C'est bizarre mais ça fonctionne plutôt bien.

La forme tu tablier est elle aussi singulière par rapport aux autres préformés, le haut du tablier est très étroit. C'est intéressant pour les bébés qui n'aiment pas se sentir trop contenus dans le moyen de portage car ils seront plus libres de leurs mouvements.


Nous retrouvons des sangles sur le tablier. Ce réglage est lui encore atypique, je n'ai jamais vu ça. Si je n'avais pas lu le manuel d'utilisation, je n'aurais jamais compris l'utilité ni le fonctionnement de ces sangles. Elles permettent tout simplement de remonter les genoux de bébé et donc de lui donner une jolie posture physiologique. C'est le petit détail qui fera de l'installation une réussite ou non. Petit bémol, je trouve que ces sangles sont difficiles à régler et coulissent vraiment mal.


La capuche

Elle permet simplement de maintenir la tête de bébé quand celui-ci s’endort, notamment en portage dorsal. On va pouvoir la faire tenir grâce aux petites lanières prévues à cet effet sur la sangle dorsale au niveau des bretelles grâce à un petit clip plastique. La capuche est fixe et peut se ranger dans une petite poche à scratch sur le haut du tablier. Je trouve qu'une fois rangée, la capuche crée un amas de tissu qui n'a pas l'air très confortable pour le bébé.


Les bretelles

Les bretelles sont moelleuses et bien rembourrées. On peut régler leur hauteur grâce à un système de sangles afin de s'adapter au mieux à la morphologie de chacun. Les bretelles sont détachables à l’aide de clips (avec poussoir de sécurité) et peuvent se croiser dans le dos pour gagner en confort en portage ventral ou dégager le dessous de ses aisselles pour les personnes qui sont gênées par les bretelles sous les bras. La sangle reliant les deux bretelles est amovible, une option intéressante lorsqu'on croise les bretelles dans le dos en portage ventral (attention tout de même à ne pas perdre la sangle).


Mon avis


Prise en main

J'ai décidé de tester pour la première fois le Kibi EVO un matin où pour une fois nous étions en avance pour aller à l'école. Je dois avouer que j'ai été prise au dépourvu en ouvrant la boite et en voyant ce porte-bébé si singulier ! J'ai dû survoler la notice d'utilisation pour comprendre le fonctionnement. L'avance que j'avais sur mon rush matinal s'est transformée en course effrénée, j'ai sous-estimé cette première prise en main qui nécessite clairement d'avoir du temps devant soi. Malgré une installation à la va-vite qui mérite d'être peaufinée, je suis plutôt satisfaite de ce premier up en portage ventral. Le confort est au rendez-vous, je suis amoureuse de la ceinture !


Avec mon poupon de portage

De retour à la maison, après avoir déposé mes deux zigotos respectivement à l'école et chez la nounou, je décide de prendre le temps d'inspecter ce porte-bébé sous toutes ses coutures. Après avoir réglé la hauteur et la largeur du tablier, place à l'installation avec Isaac mon poupon taille 4 mois. Première constatation, le tablier réglé au minimum s'adapte bien à la taille de mon poupon. Le réglage des sangles du tablier pour remonter les genoux prend tout son sens avec un si petit bébé.

Place ensuite au réglage des bretelles. Je trouve le système coulissant des bretelles vers l'arrière en portage ventral peu pratique. De plus je trouve que ça coulisse assez mal... Je décide d'ajuster la hauteur du rembourrage des bretelles pour plus de confort, c'est moins esthétique car ça fait un amas de tissu mais c'est beaucoup plus confortable. On va pouvoir adapter le confort en fonction des différentes morphologies et des préférences de chacun.

Je décide ensuite de croiser les bretelles dans le dos. Je trouve ce type d'installation très confortable mais un peu moins pratique et rapide à réaliser pour tous les jours. Je décide de ne pas enlever la sangle reliant les deux bretelles, de peur de passer 20 minutes à la chercher partout.


Avec Liam en portage ventral

Je ne suis plus familière avec le portage ventral que je trouve encombrant et inconfortable avec mon bébé qui grandit, mais je me sacrifie pour la bonne cause ! Je dois avouer que nous sommes confortables, sur deux sessions de 20 minutes avec marche soutenue : ni douleur, ni inconfort. La ceinture ventrale est vraiment à mon goût, elle a un rembourrage généreux est elle est super souple. Petit bonus : portage ventral = câlins à gogo.

Avec Liam en portage dorsal

Sans grande surprise, le portage dorsal est vraiment confortable. Chose rare avec un préformé, j'arrive à porter Liam bien haut dans le dos. Bref on valide ! Par contre gros bémol qui n'a rien à voir avec les qualités de portage, j'ai eu le malheur de porter avec un pull en alpaga, j'ai passé 10 minutes à débarrasser le porte-bébé des fibres sur le tablier et les bretelles.


L'heure du bilan a sonné


Le Kibi EVO est un porte-bébé atypique qui ne ressemble à aucun autre. Les nombreux réglages ainsi que sa conception surprenante en font un produit peu intuitif. Toutefois, une fois pris en mains c'est un porte-bébé très confortable. Avant la première installation, une lecture minutieuse du manuel d'utilisation s'impose.


Les parents porteurs réguliers qui recherchent un moyen de portage confortable et évolutif et qui ne sont pas farouches face aux multiples réglages seront ravis de leur achat. Il s'agit également d'un des moins cher de sa catégorie avec un prix d'entrée à 112€.


La marque indique qu’il est utilisable à partir de 4/6 mois et effectivement le tablier va pouvoir d'adapter pour cet âge. Toutefois il faudra garder à l'esprit qu'un préformé si jeune ne sera pas forcement le plus adapté à la physiologie de bébé ni à son développement moteur. Il faudra être vigilant à ne pas forcer sur l'écart des hanches de bébé et à ce que bébé ne se tasse pas dans le moyen de portage.


Pour les personnes petites et menues, ce porte-bébé a l'air de bien s'adapter et offre la possibilité de porter son bébé bien haut dans le dos. De plus, pour les bébés qui n'aiment pas être contenus, la forme originale du tablier permet une certaine liberté de mouvement.


Tarif : la collection standard à 112€, la collection design à 122€, la collection en tissu d'écharpe à 127€ et la collection air entre 124/134€.


Je porte le modèle de la collection standard Blue with white dot, encore merci à Lucile de l'Atelier Nouage de m'avoir me l'avoir envoyé. Ce fut une belle découverte, je suis séduite et je pense m'équiper pour les ateliers avec un modèle en tissus d'écharpe.


Cet article n’est pas sponsorisé.

14 vues

Nodis Amoris

LES LIENS D'AMOUR

Portage physiologique

Contact

Conditions générales de ventes

Confidentialité

 Mentions légales

Livraison et retour

Partenaires

© 2020 par Nodis Amoris