Zoom sur la gamme Yaro Broken twill 33

Dernière mise à jour : 8 déc. 2021

Avec un tarif défiant toute concurrence à 29€, la gamme Yaro broken Twill 33 de la marque YARO est la moins chère du marché. Elle a été conçue dans le but de promouvoir le portage et de le rendre accessible à tous les parents.


Je recherche toujours des solutions abordables à communiquer aux parents qui ont un petit budget. J'avais connaissance de cette gamme mais je voulais la tester avant de la recommander pleinement. Au vu du prix, j'avais un peu peur que les écharpes/slings soient difficiles à roder et à prendre en main... Il y a quelques mois, je décide donc de sauter le pas et je commande une écharpe en taille 6 et un sling.


 

Caractéristiques techniques


Grammage : 250g/m2

Composition : 100% coton

Tissage : sergé brisé

Largeur : 72cm

Tarif : 29€ le sling - 29€ l'écharpe T6


Au déballage je trouve des écharpes à l'aspect brut, au toucher un peu raide et accompagnées d'une forte odeur de paille. Honnêtement j'ai un peu peur et je commence à douter de mon achat... Je croise les doigts pour qu'une fois leur premier lavage effectué, elles soient transformées ! Une fois lavées et sèches, elles ont gagné en souplesse et l'odeur particulière a totalement disparu. Je suis soulagée et sans plus attendre, je passe aux tests !


 

Premières impressions


L'écharpe est douce, fluide et facile à prendre en main. Elle ne nécessite quasiment pas de rodage, peut-être est-ce dû au fait que l'écharpe ne soit pas teintée ? Le pli par pli se fait aisément, elle est plutôt fine et malléable. En bref, je lui trouve des qualités intéressantes en tant que bonne candidate pour les parents débutants et pour porter les plus petits. Toutefois, je note deux petits bémols : l'absence de différenciation entre les ourlets et son côté un peu salissant.


Le sling quant à lui nécessite un peu plus de rodage que l'écharpe pour avoir un serrage optimisé et un passage dans les anneaux fluides.



 

Après 8 mois de tests auprès des parents


Depuis 8 mois, mon écharpe T6 me suit systématiquement lors de mes ateliers découverte. Je la présente comme l'écharpe la moins chère du marché, donnant ainsi au portage une image accessible. Au moment de passer aux nouages, je laisse le parent choisir l'écharpe de son choix parmi les références apportées dans ma valise. C'est clairement une écharpe qui plaît aux parents : pour son prix et/ou son design épuré. Après l'atelier, ils ont été quelques uns à choisir cette écharpe et à s'offrir le sling assorti pour une polyvalence à moindre coût.


Dans ma transmission, j'apprécie l'utilisation des écharpes/slings avec dégradé ou du moins aux ourlets différenciés. J'avais quelques appréhensions quant à cette gamme du fait quelle soit entièrement unie. Bien que visuellement il soit plus facile de se repérer avec une écharpe/sling en dégradé, j'ai constaté que cette gamme toute unie ne constitue pas un frein à l'apprentissage.


Pour les parents qui apprennent en autonomie, sans être accompagnés par un·e moniteur·rice, j'émets l'hypothèse que l'absence de différenciation des ourlets pourra potentiellement rendre les installations un peu plus difficiles dans la période d'apprentissage...


J'ai également testé cette écharpe avec mon fils quand il avait 2 ans. Avec un nouage double couche elle permettra de porter les bambins, toutefois il manque le côté moelleux et soutenant que j'affectionne pour porter un grand bébé qui commence à peser son poids.



 

Elles ont testé


L'atelier Nouage

Lucile, Monitrice de portage (18)


Pari gagné pour cette gamme Yaro Broken Twill 33, au prix mini !


Avec l’écharpe, je retrouve l’élasticité en diagonale que j’aime beaucoup, très utile à la bonne mise en place du tissu sur le dos de bébé, notamment pour un porteur débutant. Le pli par pli s’effectue facilement, le tissu est souple et n’agrippe pas trop, même neuf. L’écharpe est assez fine, permettra donc de porter un nouveau-né sans le noyer dans le tissu, mais assez robuste pour porter confortablement un jeune bambin avec des nouages en double-couche. Pour les plus grands par-contre, il manquera, selon moi, un peu de moelleux sur les épaules.


Pour le sling, il en va de même, je l’aime beaucoup mais je dois reconnaître que dans son cas il faudra un petit peu de rodage pour que le tissu coulisse facilement dans les anneaux.


Et ce côté brut du tissu ? C’est tout l’un, tout l’autre, on aime ou on n’aime pas. De mon côté, j’adore la discrétion et sobriété de cette matière non teintée.





Petite Mangue Portée

Nadège, Monitrice de portage (34)


Depuis janvier 2020, une jolie écharpe courte t3 (3m20) a rejoint mon stash. La broken twill 33 de chez Yaro en 100% coton, d’une jolie couleur écrue, a su me ravir par sa souplesse, sa douceur, son pli par pli topissime et … son prix! J’ai eu la mienne au prix de 26€ exactement. Pour tout vous dire j’ai eu un peu peur, en passant commande, de me retrouver avec une écharpe beaucoup trop fine, pas du tout soutenante et pleine de défauts.


Le résultat m’a bluffé ! Grâce à sa taille courte je peux réaliser le kangourou ventre, dos, un hanche à boucle, hanche simple, transformer l’écharpe en sling… bref encore plein de choses à tester !


Mais je l’aime vraiment d’amour cette écharpe et je la conseille à tous encore plus au vu du prix qui est vraiment très abordable !




 

En conclusion


Cette gamme Yaro Broken Twill 33 est une très belle découverte. Elle est simple, facile à prendre en main et durable pour un tarif ultra abordable. Depuis plusieurs mois, l'écharpe et le sling font partie de mes indispensables pour les ateliers. Des outils fiables et facilement trouvables neufs ou d'occasion à un tarif accessible pour tous.


Vous pouvez trouver les écharpes sur le site de la marque : www.slingomama.nl

ou sur www.joliecerise.fr (-5% sur votre commande avec le code parrainage 01608112 à entrer au moment de l'inscription sur le site).


Cet article n’est pas sponsorisé.

200 vues0 commentaire